La vie Communale

Le Prieuré


Le prieuré Notre-Dame d'Auvers-le-Hamon a été fondé au XIe siècle sur ordre de Guy Ier de Laval, puis donné par ce même seigneur entre 1046 et 1051 à l'abbaye Saint-Pierre de la Couture pour en faire un prieuré bénédictin.

Édifié sur l'ancien château d'Auvers-le-Hamon, il accueilli le roi Jean sans Terre en 1199 pour y signer un traité avec Guillaume des Roches, seigneur de Sablé et sénéchal d'Anjou et du Maine.

A la fin du XVe siècle, les derniers moines semblent délaisser le prieuré, celui-ci dépendra alors jusqu'à la révolution française directement d'un prieur commendataire qui n'est plus en résidence permanente. Le prieuré est alors exploité par des fermiers généraux, le dernier M.Louis Le Lasseux de la Fosse le rachètera comme bien national en 1791. Il restera propriété privée jusqu'à une date récente (hormis durant la période 1958-1979 durant laquelle il appartient à la commune).

Remanié plusieurs fois, notamment après la guerre de Cent ans (XIV-XVe s) et surtout au milieu 17e siècle, il se compose d'un logis accolé à l'église et d'un grand cellier sur la place. Des dépendances ferment le domaine et la ferme du prieuré, rue Alain de Rougé, conserve encore l'ancienne grange dimière.

Le prieuré fut sauvé de la destruction en 1978 par l'inscription de l'église à l'inventaire supplémentaire des monuments historiques.

La commune l'a acquis pour la deuxième fois en 2015. Elle vient de lancer un projet de réhabilitation pour accueillir les associations et un espace de santé .

Le Prieuré en images